« C’est en croyant aux roses qu’on les fait éclore… »
Isabelle Chapuis & Duy Anh Nhan Duc (2022)

Pour son exposition inaugurale, du 3 juin au 24 septembre 2022, la 110 Galerie célèbre le végétal et le vivant. L’exposition, composée de trente œuvres, rassemblera les travaux personnels de la photographe plasticienne Isabelle Chapuis ainsi que deux séries réalisées en collaboration avec le plasticien végétal Duy Anh Nhan Duc dont sept pièces seront inédites. Le thème de cette exposition s’inspire de l’histoire du lieu : en effet, en 1922, une fleuriste ouvre ses portes au 110 rue Saint Honoré.

« C’est en croyant aux roses qu’on les fait éclore » sera la première présentation de la série VIVANT d’Isabelle Chapuis. Cette série explore le thème de la parure de la façon la plus intime qui soit. La parure qu’évoque Isabelle Chapuis est intrinsèque et ne peut se passer d’une peau pour être : elle est la singularité avec laquelle nous venons au monde, celle qui mue au fur et à mesure des années. La photographe célèbre ici la beauté riche et complexe du vivant.

Les deux séries collaboratives présentées montreront également ces alliances entre humain, végétal et animal : le végétal pare le corps et illumine les portraits et les natures mortes, donnant naissance à des beautés photographiques éphémères et poétiques. Dandelion est la première série collaborative d’Isabelle Chapuis et Duy Anh Nhan Duc : réalisée en 2014, cette série met en lumière la fragilité de l’insaisissable pissenlit.

En 2022, les deux artistes se sont à nouveau réunis pour l’ouverture de la 110 Galerie et ont imaginé une nouvelle série collaborative spécialement pour le lieu. Sept œuvres photographiques seront présentées et dialogueront dans l’espace avec une création végétale conçue pour l’occasion. Une composition à quatre mains qui montre comment deux artistes, à la créativité très marquée, peuvent se croiser et se nourrir mutuellement de la même source d’inspiration.

« C’est en croyant aux roses qu’on les fait éclore. »
Anatole France

Voir la page d’Isabelle Chapuis

Voir la page de Duy Anh Nhan Duc