Arthur Gillet

Arthur Gillet est né en 1986 et a grandi en périphérie de Rennes. Il
obtient en 2011 un diplôme national supérieur d’expression plastique
à l’école des Beaux-Arts de Rennes avec les félicitations du jury. Il
se forme à la danse contemporaine au Musée de la danse.
L’isolement l’amène à dialoguer à travers l’espace et le temps par la
couture et le dessin, ainsi marqué par les autrices et artistes qui ont
accompagné son parcours de transition (Naoko Takeuchi, Jane
Austen, Valtesse de la Bigne, Virginia Woolf, Hannah Arendt,
Catherine Geel, Murasaki Shikibu, Isabelle Queval, Geneviève Fraisse,
Elisabeth Lebovici).Il s’installe à Paris en 2012, avec une apparence
de genre désormais masculine, sa plasticité corporelle et le manque
d’atelier l’amène à la performance, le modèle et le travail du sexe,
s’y confrontant à la dialectique muse/artiste. Son travail réapproprie
les moyens de production, du corps et de son image. Il a revendiqué
l’espace domestique comme atelier (où il produit céramique, menuiserie, peinture sur soie, couture, peinture sur toile). Il infiltre
et subvertit les institutions par des happenings et performances. Il
est actuellement résident à la Cité internationale des arts à Paris,
dont l’atelier lui permet d’aborder d’autres formats et matériaux.