Alain Bizos

alain bizos

Né à Paris en 1947, étudiant à l’école nationale supérieure des Beaux-arts, section peinture et à l’école du Louvre en histoire de l’art.

C’est en 1969 à la suite de sa rencontre avec le plasticien Arman dont il devient l’assistant qu’il s’installe à New-York. Il réalise alors des séquences photographiques conceptuelles, comme « Espaces interdits » ou « Vols qualifiés » qu’il montre, à la Green Street Gallery à New-York en 1970, et à la galerie Ferrero à Nice en 1972, ses premières expositions personnelles.

Faisant de fréquents aller-retours entre New-York et la France, il participe en 1973 à la création du quotidien Libération, se lie avec le groupe de jeunes graphistes Bazooka et en 1977 il est directeur de publication du mensuel Un regard moderne.

En 1979, c’est à la demande de Jean-François Bizot, qu’il revient en France pour participer comme «artiste-reporter-photographe » au lancement d’Actuel, le mensuel «Nouveau et intéressant». Ses portraits décalés et ses reportages sous forme de «récits photo» marquent l’identité visuelle du mensuel par son traitement original de la couleur et du cadrage.

En 1986, Christian Caujolle alors responsable du service photo de Libération, lui demande de le rejoindre lors de la création de l’Agence Vu’. Alain Bizos quitte l’Agence Vu’ en 2015 et c’est en indépendant qu’il continue son travail d’auteur photographe.

Ses images font désormais partie de collections importantes : du Musée d’Art Contemporain de Hartford- Connecticut (U.S.A) à la collection Sylvio Perlstein, en passant par la collection de la Fondation Cartier pour l’Art Contemporain, le Fonds National pour l’Art Contemporain , la Maison Rouge à Paris, et de nombreuses collections privées.